Ouverture du site C²ERES

par Pierre Drossart, directeur d’ESEP

Le Campus et Centre d’Etude et de Recherche pour l’Exploration Spatiale a pour vocation d’entrer pleinement dans la démocratisation de la recherche instrumentale spatiale. Sa double orientation formation et recherche permet des synergies entre les développements poursuivis dans le cadre du Master OSAE (Outils et systèmes de l’Astronomie et de l’Espace), et les programmes instrumentaux, particulièrement orientés vers les nanosatellites, poursuivis dans le cadre des programmes de recherche soutenus par le labex ESEP (Exploration Spatiale des Environnements Planétaires).

Pourquoi des nanosats, et pour quoi faire ? A côté des grands programmes spatiaux des agences nationales et internationales, dont les temps de développement sont longs (15 ans sur les missions M5 de l’ESA), l’attrait pour des programmes de plus petite envergure, mais plus réactifs ne se dément pas à l’international. Même si le modèle économique et industriel de cette filière spatiale reste à démontrer, il est apparu dans les réflexions de la communauté impliquée dans ESEP que des programmes de recherche originaux, ciblés et accessibles sur des budgets modestes (à l’échelle du spatial…) avaient un intérêt scientifique majeur. On trouvera sur ce site les projets actuellement suivis dans le cadre CERES, à des niveaux d’avancement divers.

Leur caractéristique commune est d’être à l’échelle d’une Communauté d’Universités et d’Etablissements, et c’est donc cet axe qui est présenté au sein de PSL comme un développement de nouvelles activités, avec une attractivité au-delà du secteur traditionnel des « clients » scientifiques du spatial, et une forte réactivité, impliquant des formations, en particulier sous la forme de stages étudiants.

Les outils spécifiques développés dans le cadre C2ERES sont décrits sur ce site : ils comportent tout particulièrement le développement des moyens de tests et d’intégration, ainsi que le développement de moyens d’étude intégrés, sur le site en cours d’installation de l’Observatoire de Paris à Meudon.

L’initiative de C2ERES est donc un pari pour le développement de compétences visant à donner l’accès à l’espace de nouvelles expériences dans les domaines les plus variés.

Pierre Drossart
28/7/2016



Retour en haut de la page