Esprit C²ERES, un lien entre les pros et les futurs-pros

Le campus spatial C²ERES fédère des projets de conception/réalisation de nanosatellites. Par le développement de ces projets, C²ERES prépare l’instrumentation spatiale de demain et renouvelle les méthodes de travail mises en œuvre pour la gestion de projets complexes.

Comment travailler collectivement pour un tel projet ? Comment se former à l’ingénierie des systèmes complexes ? C²ERES répond à cette problématique, en rapprochant les étudiants et les professionnels grâce au développement de nanosatellites.

À travers diverses formations et les réseaux qui les accompagnent, C²ERES permet d’associer les besoins entre étudiants et responsables de projets soutenus par le labex ESEP. À partir des expériences déjà vécues apparaissent divers profits.

Pour les étudiants :

  • Ils jouent un rôle important dans un projet réel au contact d’experts du secteur spatial.
  • Ils interviennent en première ligne pour le développement concret d’un projet spatial, de sa conception à sa réalisation
  • Ils se forment via la complexité d’un projet spatial dont ils peuvent maîtriser les différentes phases.

Pour les projets :

  • De nouveaux projets peuvent être initiés, développés et réalisés par la participation de nombreux étudiants issus de formations diverses.
  • Ils bénéficient des ouvertures méthodologiques développées par le campus spatial.


Méthodologie, développer une compétence collective

L’ampleur et la complexité d’un projet spatial imposent un travail collaboratif. De tels projets concrétisent l’importance des connaissances individuelles au bénéfice d’une réalisation collective à travers des métiers et compétences variés.

Les étudiants pratiquent une méthodologie performante

C²ERES met à disposition une salle d’analyse de mission par ingénierie concourante et des salles de test. En termes de formation, l’ingénierie concourante permet d’apprendre, par la pratique, à mener une activité professionnelle de la manière la plus collaborative qui soit. Chaque participant est expert de son domaine et doit développer son travail dans un cadre coopératif.

En parallèle, la nécessité d’atteindre un but concret impose l’utilisation d’outils dédiés. Il s’agit de produire un résultat tangible avec un outil et non de passer du temps à apprendre à utiliser cet outil. Ceci fait plus qu’optimiser l’apprentissage et c’est bien plus valorisant.

C²ERES offre un environnement professionnel

Des comportements professionnels sont mis en pratique. De nombreuses formations universitaires favorisent les projets de toute nature, menés de façon collaborative. Néanmoins, les enjeux de ces activités restent souvent limités à des TP étendus ou des projets sans réalisation concrète. Au sein d’un projet nanosatellite, les étudiants se forment aussitôt comme des junior-ingénieurs dans une situation professionnelle réelle.

Un projet de CubeSat amène les étudiants à une réflexion complexe

L’apprentissage par les projets spatiaux allie naturellement différents éléments nourrissant une réflexion complexe, de la référence la plus théorique à l’application la plus concrète. Il évite de cloisonner artificiellement les apprentissages.

Avec l’objectif d’un Cubesat, la réflexion se concrétise à tous les niveaux : la documentation produite sert effectivement à d’autres groupes, les spécifications ou dimensionnements émis sont effectivement testés, la dynamique projet est concrète, les contacts pris avec les partenaires (agences, industriels...) portent effectivement le projet, les délais à respecter sont réels car imposés par des contingences extérieures, les compétences manquantes devront absolument être trouvées dans le cadre d’un partenariat efficace.



Métiers et compétences

Quelle activité pour quelle compétence ?

Vous souhaitez mettre en oeuvre votre domaine d’expertise, tester vos compétences professionnelles, pratiquer les techniques du spatial ? Bienvenue dans la vraie vie d’un vrai projet spatial !

C²ERES offre un cadre de travail permettant à de nombreuses expertises et compétences de s’exprimer. Les projets de C²ERES s’adressent à des étudiants de niveaux et d’origines variés. Les travaux sont définis et encadrés par l’équipe projet du nanosatellite suivant les besoins.

Expertises tout au long d’un projet

La présentation des phases d’un projet spatial, y compris pour les CubeSats, donne un bon éclairage sur les diverses expertises que les étudiants sont amenés à côtoyer et, en tant que junior-ingénieurs, à pratiquer.

PNG

(cliquer sur l’image)

Métiers et compétences

Au cours de ces phases, des activités spécifiques sont nécessaires, et permettent aux étudiants de développer ou d’approfondir leurs compétences dans des domaines extrêmement variés :

PNG

(cliquer sur l’image)



Stages

Le campus spatial s’adresse à tout étudiant désireux de mettre en pratique un des multiples domaines de compétences nécessaires à ce type de projet.

Un projet, un stage, un semestre de césure auprès de C²ERES, c’est l’occasion de côtoyer les acteurs des grands projets spatiaux de la discipline. Les projets de C²ERES proposent régulièrement des stages ou des modules projets intégrés aux cursus des étudiants, en général d’ingénierie de niveau L3 à M2. Les prévisions pour le cycle universitaire 2016-2017 sont les suivantes :

  • BIRDY : 1 à 2 modules projets longs (1-2 ans), 1 à 2 stages longs (4-6 mois) en système et orbitographie
  • CIRCUS : (envoyez vos candidatures spontanées)
  • GPU4SPACE : 2 stages longs (4-6 mois), modules projets longs possibles
  • METEOR : (envoyez vos candidatures spontanées)
  • OGMS-SA : 3 à 5 stages et possibilité de contrat d’apprentissage
  • PICSAT : 2 stages de niveau Bac+5
  • SERB : (envoyez vos candidatures spontanées)
  • C²ERES propose aussi des stages sur DOCKS notamment (2 à 6 mois de niveau M1 ou M2) : calcul orbital et scientifique, informatique réseau

Lorsque les projets ont des offres spécifiques de stages, celles-ci sont mentionnées sur leur page. Mais en attendant, n’hésitez pas à envoyez dès maintenant vos candidatures spontanées à l’adresse stages.cceres@obspm.fr

Types d’apprentissages

L’implication des étudiants dans les projets du campus spatial C²ERES se fait sous deux formes, déjà expérimentées avec succès :

Dans le programme d’un cursus :

  • En module projet : des binômes explorent un aspect particulier et limité du projet, comme l’analyse de mission, un dimensionnement ou l’état de l’art en technologie et performance. Ils disposent d’un temps alloué dans leur planning de 40 à 80 heures (en plus du travail personnel) pour interagir avec les encadrants et experts. Il s’agit en général de préparer des phases projet plus pertinentes.
  • En équipe projet : une équipe de plusieurs étudiants d’un même cursus se voit confié une tâche complète, tel un sous-système, une étude ou des tests. Elle dispose d’un temps conséquent alloué dans le planning, typiquement de l’ordre de 300 heures par étudiant, étalées sur 1 ou 2 ans. Cette forme d’implication est très efficace et a vocation à se développer.

Sous la forme traditionnelle des stages : il s’agit des stages classiques, avec encadrement par et dans les locaux de l’équipe projet.

  • Des stages à court terme peuvent être organisés suivant les besoins des projets.
  • Les stages sont de préférence de longue durée ou en année de césure.

Sous forme de soutiens financiers :

  • Doctorants
  • CDD


Offres de Stages

Les projets cherchent toujours des candidats. En l’absence d’offre de stage précise, faites une candidature spontanée à l’adresse de contact des projets qui vous intéressent (liens ci-dessus).




Retour en haut de la page