CIRCUS , probe the ionized atmosphere of the Earth

[à traduire] CIRCUS est une mission d’exploration des plus hautes couches de l’ionosphère terrestre. Son objectif scientifique est de rapporter des mesures in-situ des paramètres locaux du "plasma ionosphérique", à savoir la densité et la température des électrons. Ces mesures doivent être faites à haute cadence, en quelques millisecondes, en utilisant une méthode radio originale de spectroscopie du bruit quasi-thermique du plasma dans la gamme de fréquence 10 kHz – 20 MHz.

De telles mesures seront permises à l’aide d’une nouvelle technologie, le récepteur numérique STAR (STacked Adc Receiver), développé au LESIA en collaboration avec le département COMELEC de Télécom-ParisTech. Le projet CIRCUS est donc doublé d’un objectif technologique : valider et de spatialiser la technologie STAR qui sera au centre des futures propositions instrumentales du LESIA dans les thématiques de radio astronomie spatiale solaire et planétaire.

Enfin, CIRCUS est une mission à vocation pédagogique importante. Le projet est pour l’instant principalement réalisé par des étudiants d’origines diverses (Observatoire de Paris, Université Pierre et Marie Curie, Télécom-ParisTech et autres partenaires potentiels) sous l’encadrement d’ingénieurs et scientifiques du LESIA, qui leur apportent l’expérience de l’instrumentation spatiale indispensable à la réussite de la mission.

<+1 phrase sur ce que ESEP et/ou C²ERES a permis ou va permettre>.
+ e-mail de contact : (par défaut C²ERES qui te fera suivre)
+ Estimation des besoins (stages ou modules projets)



Imprimer en pdf Enregistrer au format PDF

OGMS-SA , a spatial instrument for astrochemistry

[à traduire] OGMS-SA est un projet de CubeSat 3U Etudiants à vocation de démonstrateur technologique.

Ce CubeSat a donc deux principaux objectifs :

  • Plateforme pédagogique permettant à des étudiants provenant de tous les métiers de l’ingénierie de travailler en équipe projet et de concevoir un CubeSat 3U complet depuis la structure jusqu’à la communication en passant par l’énergie, la centrale d’attitude et l’ordinateur de bord.
  • Développer une charge utile démontrant la faisabilité de la spatialisation d’une CRDS (Cavity Ring Down Spectrometer) à fort intérêt scientifique pour de futures missions spatiales en Exo-Biologie.

Le Projet OGMS-SA est soutenu par le CNES via le projet JANUS et est porté par l’Université Paris-Est Créteil via le laboratoire LISA. Le CNES finance principalement le Hardware et le lancement du CubeSat. L’ESEP a le rôle majeur de permettre aux étudiants de participer au projet en finançant leurs stages..

Ce projet a débuté en 2013 et devrait s’achever en 2017.

Contact projet : Tristan Allain = Tristan.Allain @ lisa.u-pec.fr

Estimations 2016-2017 : 3 à 5 stages longs et formules en apprentissage.

Cavity Ring Down Spectrometer (CRDS)





Imprimer en pdf Enregistrer au format PDF

PICSAT , watching the exoplanet Beta Pictoris b

[à traduire]

JPEG - 23.7 ko
(Beta Pictoris dans l’infrarouge. Crédits : ESO/A.-M. Lagrange et al.)


β Pictoris b est la planète en formation la plus proche du Soleil, à seulement 19,3 parsecs. Avec un âge de seulement 20 millions d’années, elle constitue une cible privilégiée pour comprendre le mécanisme de formation des planètes géantes. Parce que le système est vu par la tranche, il y a une possibilité unique que la planète transite devant son étoile, un événement extrêmement rare, n’ayant lieu que tous les 18 ou 37 ans. Ce transit aurait lieu fin 2017, avec une incertitude de trois mois. Le projet PICSAT à pour objectif de dédier un observatoire photométrique spatial à cet unique objet.

Le projet PicSat est actuellement en phase d’essai. Les tests effectués sur les prototypes ont permis de lancer la fabrication d’un modèle de qualification de l’électronique et de la mécanique de la charge utile. L’équipe projet a réceptionné en juin 2016 les sous-systèmes achetés chez des industriels afin de les qualifier de manière fonctionnelle. L’assemblage complet du modèle de qualification à l’été 2016 doit permettre d’autoriser la production du modèle de vol et de signer ensuite pour le lancement.

L’équipe s’est agrandie, passant de 3 professionnels et 2 stagiaires, à 5 professionnels et 3 stagiaires, ainsi qu’un post-doctorant à partir de juin 2016.

Contact projet : vincent.lapeyrere @ obspm.fr

Estimations 2016-2017 : 2 stages de niveau Bac+5

Voir aussi : la Page du projet au LESIA



Imprimer en pdf Enregistrer au format PDF

Retour en haut de la page